Thématiques > Handicap > Je souhaite des informations sur l’accompagnement de mon enfant > La scolarisation de mon enfant > L’aide scolaire en milieu ordinaire >

L’aide scolaire en milieu ordinaire

Les classes spécifiques

À l’école : les classes pour l’inclusion scolaire (CLIS)

Dans les écoles élémentaires, les classes pour l’inclusion scolaire (CLIS) accueillent des enfants présentant un handicap et pouvant tirer profit d’une scolarisation en milieu scolaire ordinaire. Les élèves reçoivent un enseignement adapté au sein de la CLIS, et partagent certaines activités avec les autres écoliers. La majorité des élèves de CLIS bénéficie d’une scolarisation individuelle dans une autre classe de l’école.

Au collège et au lycée : les unités localisées pour l’inclusion scolaire (ULIS)

Dans le secondaire, lorsque les exigences d’une scolarisation individuelle ne sont pas compatibles avec leurs troubles, les élèves présentant un handicap peuvent être scolarisés dans une unité localisée pour l’inclusion scolaire (ULIS). Encadrés par un enseignant spécialisé, ils reçoivent un enseignement adapté qui met en œuvre les objectifs prévus par le projet personnalisé de scolarisation. Il inclut autant qu’il est possible des plages de scolarisation dans la classe de référence de l’établissement.

L’implantation de ces unités pour l’inclusion scolaire est organisée de façon à ne laisser aucun territoire hors d’accès des élèves, en tenant compte des contraintes raisonnables de transport. Ce mouvement se poursuit particulièrement dans les lycées professionnels. Les Ulis sont incitées à fonctionner en réseau, notamment pour répondre aux besoins de formation professionnelle des élèves handicapés.

Les Clis et les Ulis disposent généralement d’un assistant de vie scolaire collectif (AVS-co), chargé d’apporter son concours à l’enseignant pour permettre une prise en charge adaptée à chacun des élèves de la classe.

L’accompagnement spécifique

Selon le degré d’autonomie de votre enfant, la CDAPH (Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées) peut décider de l’attribution d’une aide humaine ou d’un matériel spécifique. Les auxiliaires de vie scolaire (AVS) sont une aide à la scolarisation pour les élèves sévèrement handicapés qui ont besoin, pour poursuivre leur parcours scolaire, d’être accompagnés pour réaliser certains gestes, certaines tâches de la vie quotidienne à l’école, au collège ou au lycée.

La CDAPH étudie la demande et adresse une notification d’aide humaine qui précise :
- les nom et prénom de l’élève
- le type d’aide attribuée : individuelle (AVS-i) ou mutualisée (AVS-M)
- le nombre d’heures hebdomadaires attribuées à l’élève en cas d’aide individualisée
- le lieu de scolarisation de l’élève

Cette notification est envoyée à la famille, à l’enseignant référent de scolarisation et au coordonnateur AVS départemental, chargé de la mise en oeuvre.

L’auxiliaire de vie scolaire est ensuite affecté soit au suivi individuel d’un élève (AVS-i), soit au suivi de plusieurs élèves en situation de handicap, scolarisés en milieu ordinaire (AVS-M)

Il existe également des personnels qui assurent une aide à la scolarisation des élèves handicapés (ASEH) auprès des équipes pédagogiques. Ces personnels, recrutés sur des emplois vie scolaire, sont particulièrement mobilisés à l’école maternelle pour optimiser l’évaluation des besoins de l’élève handicapé.

Dernière modification le 24 juin 2015

 

> Accès à l'espace partenaires

Illustrations par Wiebke Petersen
Site internet par Pixelsmill