Accueil > Thématiques > Handicap >

Je souhaite protéger un membre de ma famille

Si l’un de vos proches est affaibli par l’âge, touché par la maladie, porteur de handicap ou blessé suite à un accident de la vie, pour faire face au quotidien, pensez :

- aux règles relatives au mariage : l’époux ou l’épouse peut effectuer certains actes pour le compte de son conjoint, avec l’accord du juge (ex : vente du logement familial).

- aux procurations : le majeur peut donner le pouvoir à une personne pour agir à sa place auprès de la banque, de la poste ou d’organismes prestataires d’allocations.

- au Mandat de protection future éventuellement conclu par l’intéressé : il permet à toute personne d’organiser à l’avance sa protection ainsi que celle de ses biens et de désigner la personne qui sera chargée d’agir à sa place le jour où son état de santé ne lui permettra plus de le faire elle-même.

Lorsqu’aucune des solutions ci-dessus n’est envisageable, il peut être demandé au Juge des Tutelles une mesure de protection pour le majeur vulnérable ou proposé une mesure d’accompagnement. (Loi n°2007.308 du 5 Mars 2007)

> Accès à l'espace partenaires

Illustrations par Wiebke Petersen
Site internet par Pixelsmill